Location,  Expo VirtuelleExpo Actuelle,  Donation testamentaire,  Expos PasséesNous joindre

        

                                Exposition Virtuelle saison 2013
 
 
                                                                             
 

et en cours aussi...un important diaporama, , sur les traces du Voyage en Bretagne de Gustave Flaubert et Maxime Du Camp , accompli à pied en 1847. voyage qui a donné lieu au livre écrit à deux mains; "Par les Champs et par les Grèves" Le diaporama accom

Danièle LE NORMAND- CARON

Originaire de Bretagne, dans les Côtes d'Armor, où elle est née en 1941.

S'intéresse à la photographie depuis 40 ans.. et la pratique en autodidacte : le sujet la passionne, mais la technique l'ennuie..Elle photographie d'instinct ce qu'elle voit.

Arles et ses environs favorisent son inspiration : les paysages , mais aussi et surtout les gens dans la rue, sur le marché, dans leur façon si méridionale d'être. et de faire.
Avec tendresse, humour et un brin de dérision.  
  
 -Reportage: Le Marché d'Arles (1980-2000) avec livre édité à compte d'auteur
 -Reportage  Arles l'été au fil des rues. (1980) instantanés de scènes de rues
Les deux séries ont été exposées à Arles en 2000 et 2001 .

Robert Doisneau est alors , avec Henri-Cartier Bresson, son auteur favori, mais la dérision la fascine déjà. avec son admiration des photographes anglais, Martin Parr; entre autres!
Une autre tendance se dessine : la photographie surréaliste, une admiration intense pour le travail de Man Ray.

Ses propres obsessions l'incitent à pratiquer la surimpression, volontaire  ou involontaire, manifestant son tiraillement entre ses deux lieux de vie : la Provence et la Bretagne .
 

Au cours de petits séjours à Paris , dans le IVème arrondissement, tout près du Centre Georges Pompidou..naîtra..

.BEAUBOURG- MOVIMENTO (2003).

Carrosseries et pare-brises reflètent à l’envi cette tonitruante architecture métallique, aux verticales sublimées par la convexité. Au cœur de l’arène, un ballet incessant de véhicules  en tous genres.

En contrepoint, cyclistes fugitifs, piétons fragiles et ténus, individus isolés, longues files d’attente parviennent cependant à s’incruster dans ce tourbillon virevoltant de la fantasia urbaine. ntasia urbaine.

 Le travail se veut un hommage au photographe français P;H. Lartigue.

 

 

Cathedral.com

 

Balisages

 


 

 


Afficher la source en plein écran copier dans le presse papier SCRIPT 1: SCRIPT 2: